remplissez, comparez, choisissez

La décennale auto-entrepreneur est-elle obligatoire pour le plaquiste ?

Le métier de plaquiste a beaucoup évolué ces dernières années. C’est une profession qui consiste à positionner des plaques de plâtre déjà manufacturées. Le plaquiste intervient dans les chantiers de construction et dans les opérations de rénovation. Une fois le gros œuvre terminé, ce professionnel monte les cloisons, les escaliers, les plafonds de plâtre et les plafonds de briques. Pour exercer ses activités, il doit obligatoirement souscrire une assurance décennale.

Les fonctions du plaquiste

Le plaquiste a plusieurs fonctions. Il étudie les surfaces avant de préparer un schéma d’installation des cloisons. Il s’agit là de cloisons sèches prêtes à l’emploi. Il doit impérativement disposer des compétences nécessaires pour le montage des cloisons. Il réalise non seulement la pose de plaques, mais aussi les enduits, le lissage et les joints. Il a trois grandes fonctions : enduire, isoler et décorer. Ce professionnel doit s’assurer que les cloisons sont parfaitement installées. En cas d’erreur, les cloisons risquent de se fragiliser et de se rompre. Ce qui peut engager la responsabilité du plaquiste. C’est pour cela qu’il doit obligatoirement souscrire l’assurance décennale.

La RC décennale auto-entrepreneur pour le plaquiste

L’assurance décennale a pour objectif de couvrir les dommages pouvant être causés par les professionnels de la construction pendant une période de 10 ans. Ainsi, tous vices et dommages affectant la solidité de l’ouvrage et le rendant impropre à son utilisation sont couverts par cette garantie. D’après la loi Spinetta, cette assurance est obligatoire pour le plaquiste. Elle l’est pour tous les professionnels de la construction. Si elle n’est pas souscrite avant l’ouverture du chantier, cette garantie ne sera pas valide. Si le plaquiste n’adhère pas à cette obligation, il sera passible d’une amende de 75 000 euros et sera passible d’un an d’emprisonnement.

Les garanties de l’assurance décennale

Même si une cloison intérieure ne risque pas de causer l’effondrement du bâtiment, elle peut causer des dégâts si elle est mal posée. Le plaquiste n’est donc pas à l’abri de risques. Par exemple, il peut réaliser une mauvaise isolation, ce qui rend l’ouvrage impropre à sa destination. La garantie décennale permet de couvrir les dommages pouvant être causés par une malfaçon ou une erreur de la part du plaquiste. Elle entre en jeu en cas de litige et en cas de demande d’indemnisation de la part du maître d’ouvrage. Autrement dit, c’est une assurance indispensable pour le plaquiste, qui doit également souscrire la responsabilité civile professionnelle pour pouvoir exercer ses activités.

Combien coûte la garantie décennale plaquiste ?

Le prix de l’assurance décennale auto-entrepreneur plaquiste est calculé en fonction de plusieurs éléments. Habituellement, les tarifs commencent à 1300 euros pour une année d’assurance. Cela dépend du chiffre d’affaires du professionnel, de son expérience et de ses antécédents. Un auto-entrepreneur plaquiste qui réalise un chiffre d’affaires de 32 000 euros par an devra prévoir environ 1500 euros pour une année d’assurance. Pour obtenir un tarif personnalisé vous pouvez remplir notre formulaire de devis décennale.

RC décennale auto-entrepreneur par métier